Pourquoi le Dianabol était-il si populaire dans les années 80 ?

Le Dianabol est un stéroïde anabolisant illégal depuis les années 1990 qui a connu son heure de gloire dans les années 1980 chez les athlètes et les bodybuilders. Aujourd’hui il est encore utilisé via des moyens illégaux ou sous sa forme alternative le D-Bal. Comment fonctionne le dianabol ? Quel est son mode d’action ? Pourquoi a-t-il été interdit ?

le dianabol populaire

Le mode d’action du Dianabol :

Le dianabol a une action remarquable et plutôt durable sur la musculation qui séduisait le milieu du bodybuilding dans les années 1970-1980. Même Arnold Schwarzenegger a reconnu en avoir consommé dans sa carrière. Voici comment agit le dianabol : c’est un stéroïde anabolisant androgène. La nature anabolique signifie qu’elle favorise la croissance des cellules musculaires. Le caractère virilisant de ce produit augmente les propriétés masculinisantes : le dianabol a un grand impact sur le développement des caractéristiques masculines. Cette hormone de croissance musculaire semble être une solution miracle pour la musculation : elle améliore le tonus musculaire et augmente considérablement la force. Le dianabol est en fait une modification synthétique de l’hormone sexuelle masculine (testostérone). Il facilite directement la synthèse des protéines dans notre corps, ainsi que la liaison au calcium. Les résultats sur la tension musculaire sont observés très rapidement. Les muscles sont plus tendus, plus visibles et l’individu ressent plus d’énergie après avoir pris dianabol. Sa performance est plus longue, plus efficace, plus bénéfique.

La methandrostenolone provoque une autre réaction intéressante et assez surprenante dans le corps humain : elle augmente les niveaux d’insuline. Cette augmentation a généralement un effet immédiat sur l’énergie et l’endurance du consommateur. Malheureusement, à côté des avantages mentionnés précédemment, la prise de dianabol augmente la pression artérielle, ce qui entraîne à long terme des problèmes cardiovasculaires. Cet anabolisant entrave considérablement la production naturelle de testostérone, qui baisse d’environ 40%.

Pourquoi cet anabolisant a-t-il été interdit ?

En France, le dianabol a été retiré des pharmacies en 1983. Ce n’est que dans les années 1990, après avoir observé l’impact catastrophique sur la santé des consommateurs, que l’interdiction définitive a été annoncée. En effet, des effets secondaires très inquiétants ont été observés : problèmes musculaires, développement de cellules cancéreuses, maladies hépatiques et maladies hormonales. Comme son nom l’indique, l’utilisation de ce stéroïde androgène est dangereuse pour les femmes : une masculinisation du corps a été rapidement observée, ce qui a rendu les critiques très méfiants à l’égard de l’utilisation de ce produit chez les athlètes féminines. Outre les problèmes physiques engendrés par la consommation de dianabol, le risque addictif est réel : le dianabol agit aussi sur le cerveau poussant toujours le consommateur à en reprendre et à vouloir améliorer ses performances.

Le dianabol a provoqué de nombreux scandales sportifs liés aux problématiques de dopage. Il est aujourd’hui contrôlé  lors des test anti-dopages précédant les compétitions. Il n’est trouvable sur aucun marché légal, en tout cas pas en France.

Ce stéroïde illégal a fait beaucoup parler de lui : de nombreux athlètes l’ont utilisé et ont été pris au piège par ses effets néfastes. Aujourd’hui, se procurer du dianabol est illégal car il entraîne des dommages hormonaux, cardiovasculaires ou encore mentaux pour les consommateurs.

 

 

error: Alert: Content is protected !!